Imprimer

2021-12-28_10-59-32.jpg

Le bureau de l’association Luçon Patrimoine & Bourgneuf Réunis a la tristesse de vous annoncer le décès du Docteur Raymond Williaume, son président d’honneur et fondateur,

décédé à son domicile le 26 décembre 2021, dans sa 93ème année.

Ses funérailles ont eu lieu le jeudi  30 décembre à la cathédrale de Luçon.

Voici l'hommage rendu par Annick Grolleau-Barré lors de la cérémonie d'obsèques.

Nous voici, ce matin, réunis en cette cathédrale autour de Monsieur Raymond Williaume pour un temps de recueillement et de prière, pour un dernier adieu.
La communauté paroissiale Notre Dame de la Plaine vous accueille, vous Marie-Thérèse, vous ses enfants et petits-enfants, vous famille et amis pour vous apporter son soutien et son réconfort.

C'est une belle, une longue et intense vie que celle de Raymond Williaume.
La résumer en quelques lignes est difficile et mes mots seront sans doute trop parcellaires.

Monsieur Williaume voit le jour le 24 juillet 1928 à St Cyr en Talmondais, suivra son frère Jean. Il passe son enfance avec ses parents et son frère à Luçon, chemin de l' Hermitage.
Dès son plus jeune âge notre ville a une place privilégiée dans son cœur. Il y fait ses études, c'est un élève brillant, il veut devenir médecin. Il part alors à Poitiers, Lyon puis Bordeaux. Raymond sera donc médecin comme le sera son jeune frère. Médecin militaire il est muté en Allemagne, puis en Algérie, l'Algérie des années de la guerre. Il y reste même après l'indépendance puisqu'il y fermera les hôpitaux français, sa famille est à ses côtés.
Il se spécialise comme ORL et exercera au Val de Grâce, c'est un temps fort de sa vie professionnelle. Enfin il s'installe dans le privé dans la région parisienne à Marly le roi et sera médecin chef réserviste d'un hôpital de campagne pendant une dizaine d'années.

Avec Jacqueline, ils ont le bonheur d'avoir cinq enfants : Marie-France, Dominique, Henri, Nicole et Sophie. Il sera un père aimant, d'une grande ouverture d'esprit, attentif à chacun.
Jacqueline part trop tôt, le Docteur Williaume n'a que 56 ans !

Il a la joie ensuite de connaître treize petits-enfants et quatre arrières petits-enfants.

Luçon reste chère à son cœur. Il épouse Marie-Thérèse, luçonnaise comme lui, des liens amicaux unissent leurs deux familles, et tous deux ont un attachement commun pour l'histoire de Luçon.

C'est à sa retraite en 1990 qu'il retrouve  la ville aimée de son enfance.

Monsieur Williaume est passionné depuis toujours par l'histoire et c'est avec un intérêt tout particulier qu'il va se consacrer à celle de Luçon, soutenu dans ses recherches par son épouse. Il va créer en 1996 l'association Luçon Patrimoine, un élément important de la vie culturelle luconnaise, il en sera le Président connu et reconnu  pendant 20 ans. Inlassablement il fait des recherches, collecte, écrit ...; les archives départementales sont sa seconde maison. Il publie et-publiera plusieurs beaux ouvrages qui font la fierté de notre ville et de notre Vendée ; des projets étaient  en cours ...

Son érudition fait l'admiration de tous. Sur bien des sujets il est incollable!

Le Dr Williaume est une « encyclopédie vivante »  mais il a surtout le sens du partage et sait  toujours se rendre disponible à tous ceux qui le sollicite, ses conseils sont toujours éclairés et judicieux, les échanges riches.

Dans ce vieux quartier de Luçon, à deux pas de la Cathédrale, on passe la petite grille du 7 rue des chanoines, la cloche retentit, la porte s'ouvre sur une stature imposante, un visage plein de gentillesse, le sourire et le regard facétieux, pince sans rire à l'occasion et le petit salon vous accueille pour un moment privilégié. Son attention aux autres est grande, comme ses visites par exemple au sein des prisons, mais elle se fait toujours discrète, comme toute sa vie l'a été, simple et modeste.

Monsieur Williaume n'aimait pas les honneurs ni les récompenses. Cependant, que de services rendus, que de conseils donnés aux jeunes comme aux moins jeunes, un « père spirituel »pour beaucoup. Que de temps accordé à ceux qui frappaient à sa porte.

Sa curiosité intellectuelle était toujours vive, portant de l'intérêt à tout, de la poésie à la musique, partageant encore avec ses petits enfants sa réflexion sur les mathématiques quantiques ou les nouvelles technologies .

Le Dr Williaume était un homme profondément humain, un homme d'histoire qui vivait avec son temps.

Avec son départ c'est une bibiothèque qui brûle.

Trés entouré par Marie-Thérese qui veillera sur lui jusqu'à ses derniers instants, dans cette maison qu'il ne souhaitait pas quitter, il s'éteint le 26 décembre.